Samedi 25 Octobre 2014







Vaccin contre le papillomavirus
18-09-2007-La FDA a approuvé l’utilisation de ce vaccin aux USA
Dans un éditorial (NEMJ 356 ; 1991-3), Sawaya et Smith-McCune faisait état de leurs questions concernant le vaccin quadrivalent (Gardasil) contre le HPV (human papilloma virus). Les auteurs soulignent eux aussi que la validité de la dysplasie du col comme marqueur de cancer leur semble discutable, que ce vaccin ne prévient pas les contaminations par d’autres types de HPV que les 4 types contenus dans le vaccin, qu’il n’y a actuellement aucune évidence que le vaccin protège les femmes qui sont déjà contaminés par un HPV, et que l’administration de ce vaccin ne dispense pas d’un suivi en routine par frottis du col de l’utérus.
Miller et al estiment que fait que les adénomes in situ et les lésions CIN 2/3 sont de type précancéreux ne signifie pas qu’ils dégénèreront en cancer. Toutefois, il est éthiquement impossible de mener des études pour voir chez quel pourcentage de femmes on observera une évolution cancéreuse, dans la mesure où une excision de ces lésions précancéreuses suffit habituellement à prévenir l’évolution vers un cancer. Même l’OMS accepte que l’on utilise l’impact sur la prévalence des lésions précancéreuses pour évaluer l’efficacité d’un vaccin contre le HPV. Et il est très intéressant de voir que les études actuelles montrent que ce vaccin permet de prévenir 97% des lésions précancéreuses chez les femmes qui n’étaient pas contaminées par le HPV au moment de leur vaccination.
La FDA a approuvé l’utilisation de ce vaccin aux USA sur la base des données qui existaient à l’époque. Un essai clinique de phase III en cours actuellement apporte un point de vue différent, et soulève de nouvelles questions sur l’impact du vaccin sur les femmes qui sont exposés à d’autres types de HPV, l’impact du vaccin sur les anomalies cytologiques, tout particulièrement suite au rapport surprenant concernant la survenue d’un cancer vulvaire chez une femme de 22 ans incluse dans cet essai clinique et ayant reçu ce vaccin. Les cancers vulvaires sont exceptionnels (2,2 cas pour 100.000 personnes), et surviennent en moyenne à 68 ans aux USA. Il est donc indispensable de rester prudent.
Françoise Crépin

Dernières actualités

Recherche dans les actualités
 Dr Didier Tarte : la tragédie vaccinal...
 Pourquoi le cerveau se souvient-il des...
 La marche des sages-femmes
 Campagne de dénigrement à l’encontre d...
 Le Dr André Gernez est mort
 Je vous souhaite une bonne année, une ...
 Le rêve de la médecine, la régénératio...
 L'Aspartame est-il toxique ?
 Les maisons de naissance sont maintena...
 Le maïs OGM TC 1507 pourrait être auto...
 Une loi pour éliminer le mercure denta...
 Semer partout les "graines interdites"
 Dépublication de l'étude du Pr Séralin...
 Gardasil : il faut retirer du marché c...
 Il devient urgent d'abandonner l’usage...
 Sylvie Simon est décédée
 Un nouveau traitement contre la crise ...
 Bientôt l'abandon du mercure dentaire ...
 Faire de l'exercice pour prévenir les ...
 Accouchement à domicile et assurance, ...
 Mercure dentaire : dangerosité confirm...
 Joachim retiré à ses parents, sa mère ...
 Journée zéro nucléaire au Japon et dan...
 Perturbateurs endocriniens : quand sci...
 Eviter un scandale comme PIP à l'aveni...
 Une molécule contre la douleur découve...
 Peut-on comparer l’industrie pharmaceu...
 Politique et citoyen
 Identification d’un gène impliqué dans...
 Situation d’urgence décrétée par les a...
 La Journée Internationale de la Paix m...
 Les vaccins figurent parmi les médicam...
 Stratégie Nationale de Santé : il est ...
 En matière de vaccination "Qui faut-il...
 En matière de santé, les promesses de ...
 Le sur-traitement du cancer de la pros...
 Nous ne pensons plus par nous-mêmes
 L’EFT, une nouvelle méthode de psychol...
 En 1980, les Français dépensaient 5 mi...
 Les sages-femmes de France se sont fai...
 Le scanner, particulièrement dans l'en...
 La soumission des États aux lobbies qu...
 L’appel du 18 juin des sages-femmes a ...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 L'âge de la retraite
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 La nocivité des ondes wifi remise en q...
 Des médecins pas assez informés sur le...
 Les effets secondaires des vaccins par...
 Les anticorps
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 Les oscillateurs à longueurs d’onde mu...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 Un nouveau vaccin plus sûr contre l'hé...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 L'OMS fait la promotion d’un vaccin pe...
 Des nouvelles du Dr Andrew Wakefield
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 La lumière du soleil réduirait le risq...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 L'infection à Clostridium difficile (I...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 Une quarantaine de pesticides dangereu...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 Dans un lointain passé, on invoquait S...
 Aurons-nous le courage de reprendre en...
 Le nouveau Calendrier des vaccinations...
 Pr Pierre CORNILLOT : Allons-nous vers...
 Ouverture du procès des prothèse PIP :...
 Rapport Milon (Sénat) “Dérives sectair...
 La dictature de l'argent agit insidieu...
 Pr Pierre CORNILLOT : Allons-nous vers...
 Dr Jean Elmiger : “La vaccination est ...
 Pr Pierre CORNILLOT : Allons-nous vers...
 Beljanski, comme c’est étrange et quel...
 Le bisphénol A est aussi dangereux que...
 Grippe aviaire, la Chine commence la m...
 Il est grand temps d’oser dire NON, NO...
 Le Conseil de l'Europe préconise l'aba...
 Passage à l'heure d'été le dimanche 31...

Mentions légales